Les consommateurs demandent une baisse des prix de l’Internet

seneweb.com - il y a 2 années
Image article 111769  
La nouvelle entente entre l’Etat du Sénégal et l’opérateur Orange laisse une fenêtre de contrôle de la qualité des services.
Selon le Directeur général de l’Artp, pour assurer la protection du consommateur, «le concessionnaire doit désigner pour la première fois un médiateur, indépendant des services opérationnels et rattaché directement à la Direction général de l’opérateur ; dont la mission est de prendre connaissance des réclamations, écrites ou orales, des clients du concessionnaire concernant la qualité des services  et ou les problèmes de facturation lorsque ces réclamations n’ont pu être directement réglées par les personnels de l’opérateur».
 Consulter l'article complet
   

Articles similaires

LES VIOLATIONS PLUS PRESENTES SUR L’INTERNET

sudonline.sn - il y a 2 années
Les demandes d’explication sont au nombre de 4, les appels à déclaration 13, les demandes d’avis sont estimées à 5 et les refus d’autorisation de traitement sont au nombre de 2.

Qui est Observateur, le type le plus délirant de l’internet ivoirien ?

jeuneafrique.com - il y a 2 années
L’un de ses vidéos est arrivée jusqu’au yeux du rappeur d’origine congolaise (RDC) Gradur, qui s’en est amusé et l’a partagée.

Gouvernance de l’internet : Les francophones en ordre de bataille

lefaso.net - il y a 3 années
En outre, les participants ont convenu de l’organisation et de la création d’écosystèmes opérationnels dans les différents pays.

Cinq jours pour former les formateurs sur la gouvernance de l’internet

burkina24.com - il y a 3 années
Pour rappel, la 1re conférence sur la gouvernance de l’Internet, encore appelée Forum sur la gouvernance de l’Internet (FGI), s’est tenue en 2013 à Cotonou au Bénin.

LE FIXE BAISSE DE 0,4 % ET L’INTERNET HAUSSE DE 1,5 %

sudonline.sn - il y a 3 années
Le régulateur indique que «l’Internet mobile, hors clés, représente 94,20 % du parc Internet total contre 4,14 % pour le parc des clés Internet et 1,41 % pour le parc ADSL alors que le parc bas débit représente 0,25 % du parc Internet total.