Grogne dans le secteur éducatif : Les écoles maternelles et primaires paralysées dès ce jour

matinlibre.com - il y a 1 année
Image article 165049  
Des mécontentements resurgissent dans le secteur éducatif béninois.
Ceci pour contraindre l’autorité ministérielle à leur donner gain de cause dans les meilleurs délais.
Les écoles maternelles et primaires seront donc paralysées par une grève pour 48 heures renouvelables chaque semaine.
Frustrés et indignés suite à une série de décisions récemment prises par le ministre des enseignements maternel et primaire, SalimaneKarimou, les éducateurs et instituteurs déclenchent un vaste mouvement de paralysie à compter de ce jour, mardi 17 janvier 2017.
Pour ces enseignants, il s’agit d’une forfaiture en cours au niveau du ministère de l’enseignement maternel et primaire qu’il faudra décourager à tout prix.
 Consulter l'article complet
   

Articles similaires

Grogne dans le secteur éducatif : Les écoles maternelles et primaires paralysées dès ce jour

matinlibre.com - il y a 1 année
Des mécontentements resurgissent dans le secteur éducatif béninois.

Conseil des secrétaires généraux nationaux des syndicats du Memp : Les écoles maternelles et primaires paralysées dès mardi prochain

matinlibre.com - il y a 3 années
Après le Front d’action des trois ordres de l’enseignement, c’est au tour des responsables des syndicats des enseignants de la maternelle et du primaire de lancer un ultimatum au gouvernement.

Conseil des secrétaires généraux nationaux des syndicats du Memp : Les écoles maternelles et primaires paralysées dès mardi prochain

matinlibre.com - il y a 3 années
Après le Front d’action des trois ordres de l’enseignement, c’est au tour des responsables des syndicats des enseignants de la maternelle et du primaire de lancer un ultimatum au gouvernement.

Grogne au ministère des Enseignements maternel et primaire : Les enseignants stagiaires de l’Anpe réclament un an de salaire

matinlibre.com - il y a 3 années
Si rien n’est fait pour les faire quitter cette situation malheureuse les jours à venir, ils devront donner de la voix.

Grogne au ministère des Enseignements maternel et primaire : Les enseignants stagiaires de l’Anpe réclament un an de salaire

matinlibre.com - il y a 3 années
Si rien n’est fait pour les faire quitter cette situation malheureuse les jours à venir, ils devront donner de la voix.