Cameroun: le gouvernement interdit deux mouvements anglophones

journalducameroun.com - il y a 1 année
Image article 165265  
Objectif : «faire pression sur le gouvernement pour qu’il trouve des mesures concrètes aux revendications anglophones», avait expliqué le Consortium.
Le gouvernement camerounais vient de suspendre deux organisations de la société civile réputées pour leurs influences dans la poursuite des revendications anglophones depuis la manifestation des enseignants violemment réprimées à Bamenda le 08 décembre dernier.
Toutes choses qui ont empêché la reprise des cours dans les villes anglophones à la rentrée du deuxième trimestre.
Tous contrevenants à l’interdiction sont passibles de poursuites judiciaires conformément à la législation en vigueur», a conclu le Minadt.
Le CRCSC est à l’origine de l’appel à des journées ville morte observées dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest les 09, 16 et 17 janvier 2017.
 Consulter l'article complet
   

Articles similaires

Durcissement: Sadi interdit le consortium des anglophones

lanouvelleexpression.info - il y a 1 année
Aux dernières nouvelles, des sources difficiles à vérifier annoncent des arrestations dans les rangs des syndicalistes anglophones.

Crise anglophone: René Sadi interdit le Scnc et le consortium

lanouvelleexpression.info - il y a 1 année
Finis, le Southern Cameroon national council (Scnc), et le Cameroon anglophone civil society consortium (Cacsc).

Cameroun: des journalistes anglophones se joignent aux mouvements de Buea

journalducameroun.com - il y a 1 année
Bamenda est depuis la mi-novembre l'épicentre de la colère de la minorité anglophone (environ 20% des 22 millions de Camerounais), notamment des enseignants et des avocats.

Cameroun: Revendications anglophones, le mouvement d'humeur touche les journalistes

koaci.com - il y a 1 année
Médias au Cameroun © koaci.com- Jeudi 15 décembre 2016-Après les enseignants et les avocats, les journalistes de la partie anglophone Search anglophone du Cameroun, s’estiment marginalisés.

Crise anglophone au Cameroun : appel à la poursuite du mouvement de fermeture des écoles

jeuneafrique.com - il y a 1 année
Le procès des trois leaders de la contestation anglophone, Barrister Agbor Balla, Fontem Neba et Mancho Bibissi a été reporté au 23 mars.