Burkina: Entrée en vigueur en mi-février d’une facture normalisée pour ’’lutter contre le faux et la fraude fiscale"

aib.bf - il y a 1 année
Image article 165484  
Pour l’Etat, l’avantage de cette mesure est de ''lutter contre la fraude et le faux, lutter contre l’économie souterraine, sécuriser le droit à déduction de la TVA et les autres impôts et taxes'', a soutenu le directeur général des Impôts.
Dès l’entrée en vigueur de la facture normalisée, des contrôles seront effectuées sur le terrain par la Direction générale des Impôts, a confié son premier responsable. ab/ata Agence d’Information du Burkina
Burkina: Entrée en vigueur en mi-février d’une facture normalisée pour ’’lutter contre le faux et la fraude fiscale" 18/01/201700:00 Burkina-Economie-Fraude-Lutte Burkina: Entrée en vigueur en mi-février d’une facture normalisée pour ''lutter contre le faux et la fraude fiscale'' Ouagadougou, mercredi 18 janvier 2017 (AIB) – Les grandes et moyennes entreprises au Burkina Faso devront émettre, dès mi-février, des factures normalisées, assorties d’un sticker de sécurité et de traçabilité, qui permettront de ''lutter contre le faux et la fraude fiscale'', a annoncé mercredi le directeur général des Impôts Adama Badolo. ''Nous allons commencer à normaliser et à sécuriser les factures (…), le processus de l’opérationnalisation arrive à son terme et la mise en œuvre commencera effectivement sur le terrain dès mi-février'', a déclaré M. Badolo lors d’une rencontre d’information avec le patronat à la direction générale des Impôts.
Votée depuis novembre 2013, à travers une loi portant édition, sécurisation et gestion,  ''la facture normalisée est une facture comportant l’ensemble des mentions obligatoires conformes aux normes et sécurisée par l’opposition d’un sticker'' a précisé M. Auguste Okoko, Chef de service de gestion de la facture normalisée, un département spécialement créé pour l’occasion.
Expliquant la mise en œuvre, M. Okoko a indiqué que la direction générale des impôts passera des commandes de stickers à un opérateur technique chargée de la sécurisation, qu’elle mettra ensuite à la disposition des entreprises, contre un coût unitaire qui sera défini ultérieurement.
 Consulter l'article complet
   

Articles similaires

Burkina: Entrée en vigueur en mi-février d’une facture normalisée pour ‘’lutter contre le faux et la fraude fiscale’’.

aib.bf - il y a 1 année
Burkina: Entrée en vigueur en mi-février d’une facture normalisée pour ‘’lutter contre le faux et la fraude fiscale’’. 18/01/201700:00 Burkina-Economie-Fraude-Lutte Burkina: Entrée en vigueur en mi-février d’une facture normalisée pour ‘’lutter contre le faux et la fraude fiscale’’.

Lutte contre la fraude et le faux : La facture normalisée entre en vigueur

lefaso.net - il y a 1 année
C’est d’ailleurs, le président de ladite institution, Mahamadi Savadogo, qui a parrainé la cérémonie de lancement de la facture normalisée.

Utilisation de la facture normalisée

sidwaya.bf - il y a 1 année
Les acteurs économiques  présents à la session d’information  ont voulu savoir si la facture normalisée personnalisée concerne les  entreprises du secteur informel.

Facture normalisée : Les acteurs économiques s’approprient la réglementation

sidwaya.bf - il y a 1 année
La Direction générale des impôts (DGI) a échangé, le mercredi 18 janvier 2017, à Ouagadougou, avec ses services déconcentrés et des acteurs économiques, sur les modalités de mise en œuvre de la facture normalisée.

Les entreprises burkinabè s’informent sur la facture normalisée et ses implications

lefaso.net - il y a 1 année
Entrée en vigueur le 1er mars 2017, l’utilisation de la facture normalisée n’est pas toujours bien comprise et maîtrisée par les différentes entreprises concernées.