Banque Mondiale : 20 millions de dollars pour améliorer la sécurité des services de transports

sidwaya.bf - il y a 1 année
Le Burkina Faso vient de se voir octroyer 20 millions de dollars, le 12 janvier 2016, par la Banque mondiale pour améliorer l’efficience et la sécurité des services de transports au Burkina Faso.
La Banque mondiale vient d’octroyer un crédit de 20 millions de dollars au Burkina Faso, afin de soutenir des réformes destinées à moderniser le secteur des transports et faciliter le commerce.
La dernière série venant d’être approuvée par la Banque mondiale en décembre 2016.
Ce nouveau prêt soutiendra le Projet de modernisation du secteur des transports et de facilitation du commerce (PAMOSET), un projet d'assistance technique, qui vise à améliorer l'efficience et la sécurité des services de transport sur la portion burkinabé du couloir de transport routier Ouagadougou-Abidjan.
Pour Fabio Galli, chef d'équipe du projet à la Banque mondiale, « ce projet est salutaire, car sous sommes persuadés qu’en combinant les actions prévues dans le cadre du Projet à ceux de son pendant ivoirien, il serait  possible d'améliorer l'efficacité et la sécurité de la section burkinabè du Corridor.
 Consulter l'article complet
   

Articles similaires

100 millions de dollars pour le transport entre la Côte d’Ivoire et le Burkina (Banque Mondiale).

imatin.net - il y a 3 années
La Banque mondiale a annoncé avoir débloqué 100 millions de dollars (89 millions d’euros) pour réduire les coûts de transport entre la Côte d’Ivoire et le Burkina, deux pays voisins d’Afrique de l’ouest aux économies imbriquées, dans un communiqué reçu aujourd'hui.

Transport : la Banque mondiale apporte 100 millions de dollars à la Côte d’Ivoire et au Burkina Faso

jeuneafrique.com - il y a 3 années
Le financement apporté par l’institution multilatérale a été approuvé par son conseil d’administration à la mi-juin.

La Banque Mondiale octroie 68 millions de dollars au Bėnin

24haubenin.info - il y a 1 année
La Banque mondiale vient d’octroyer un financement de 68 millions de dollars au Bénin pour améliorer les services d’adduction d’eau et d’assainissement à travers le Projet d’accès à l’eau potable en milieu rural et d’assainissement en milieu urbain (ou « PEPRAU »).

Can 2016-2018: une occasion pour le Cameroun d’améliorer ses transports

journalducameroun.com - il y a 2 années
Après l’Algérie et le Maroc, l’Afrique noire avance concrètement sur de nombreux dossiers pour équiper ses plus grandes métropoles.