L’EXPLOITATION DU PÉTROLE DÉBUTERA D’ICI À 3 ANS (MINISTRE)

setal.net - il y a 3 années
Image article 56240  
M. Sall a aussi indiqué que ’’ce même processus’’ engagé pour la gestion du pétrole ’’est valable pour le gaz’’, après les découvertes ‘’faites à la frontière nord du pays dans la partie mauritanienne’’, par Kosmos Energy, pétro-gazier coté à New-York.   ‘’Cette même entreprise fait des recherches du côté du Sénégal.
Il s’exprimait en séance plénière pour le vote du budget 2016 de son ministère.
Le budget 2016 du ministère de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables s’élève à 85 370 572 700 FCFA contre 99 645 989 060 FCFA en 2015, soit une baisse de 14 275 416 360 FCFA en valeur absolue et 14,33% en valeur relative
Nous sommes en train de discuter à trois (Sénégal-Mauritanie-Kosmos Energy) pour voir comment, dans les meilleurs conditions de paix et de coopération, trouver les arrangements nécessaires pour que nous puissions véritablement nous engager à entamer la phase d’exploitation actives de ce gaz.
Le ministre de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables, Thierno Allassane Sall, a indiqué, samedi, à Dakar, que l’exploitation du pétrole découvert dans les eaux territoriales du Sénégal débutera d’ici à trois ans, au terme des recherches actuellement en cours, et assuré que les textes qui régissent cette exploitation garantissent les intérêts du Sénégal.     ‘’Au moment où je vous parle, des infrastructures assez importantes en terme de bateaux, d’hélicoptères et d’équipements techniques sont dans les eaux en train de faire un travail de recherche pour pouvoir, d’ici trois ans, apporter des résultats claires, probants et définitif à partir desquels nous pourront engager les investissements nécessaires pour commencer à produire’’, a-t-il dit   S’exprimant lors de l’examen du budget de son ministère, adopté samedi par les députés, il a annoncé qu’‘’un programme précis de forages et d’analyse’’ va être mené durant ces trois ans pour pouvoir recueillir le maximum de données’’ à travers ‘’deux ou trois puits de pétrole dans la zone concernées qui est totalement dans les eaux nationales du Sénégal’’.
 Consulter l'article complet
   

Articles similaires

«Préparer des ressources humaines qualifiés pour l’exploitation du pétrole»

seneweb.com - il y a 2 années
La polémique sur le pétrole sénégalais et son exploitation, fait réagir le recteur de l’université de Ziguinchor, Kourfia Kéba Diaawara qui insiste sur la formation de ressources humaines capables d’exploiter cette ressource naturelle.

«LE SENEGAL VA TOUCHER 58 % DES RECETTES DE L’EXPLOITATION DU PETROLE»

setal.net - il y a 2 années
El Hadji Mamadou Diao dit Mameboye a déclaré que l’Etat du Sénégal va toucher 58% des recettes que va générer l’exploitation des hydrocarbures.

«LE SENEGAL VA TOUCHER 58 % DES RECETTES DE L’EXPLOITATION DU PETROLE»

sudonline.sn - il y a 2 années
El Hadji Mamadou Diao dit Mameboye a déclaré que l’Etat du Sénégal va toucher 58% des recettes que va générer l’exploitation des hydrocarbures.

Le secteur privé doit s’investir pleinement dans l’exploitation du pétrole au Sénégal

setal.net - il y a 2 années
Le président Macky Sall serait un grand visionnaire, si l’on se fie aux propos tenus ce week-end à Kébémer, par le Directeur des Mines et de la Géologie, Mr Ousmane Cissé, qui présidait une rencontre politique dans sa ville natale.

«PLUTOT QUE DE SE LANCER DANS LA POLEMIQUE DU PETROLE, IL FAUT PREPARER ET FORMER DES RESSOURCES HUMAINES POUR L’EXPLOITATION»

sudonline.sn - il y a 2 années
La polémique dans l’affaire du pétrole n’est pas du goût du recteur de l’université de Ziguinchor, Kourfia Kéba Diawara, qui est d’avis que le débat est ailleurs.